Fonds d’affectation spéciale en faveur des victimes

Le Fonds d'affectation spéciale en faveur des victimes d'exploitation et d'atteintes sexuelles a été créé par le Secrétaire général en mars 2016 pour renforcer l’aide apportée aux victimes d’actes d’exploitation et d’atteintes sexuelles commis par le personnel de l’ONU et le personnel apparenté. Il vise entre autres à mener des activités de sensibilisation communautaire et à combler les lacunes en matière de service dans la fourniture d’une aide et d’un appui aux plaignants, victimes et enfants nés d’actes d’exploitation ou d’atteintes sexuelles. Il ne sert pas à indemniser les plaignants ou les victimes d’exploitation et d’atteintes sexuelles.

Le Secrétaire général a invité tous les États Membres à contribuer au Fonds d’affectation spéciale pour démontrer leur volonté commune de fournir une aide significative aux victimes du personnel de l’ONU. À ce jour, des contributions ont été apportées par le Bhoutan, Chypre, l’Inde, le Japon et la Norvège. En juin 2016, les États Membres sont également convenus (A/RES/70/286) que les sommes qui avaient été retenues dans le cadre de cas fondés d’exploitation et d’atteintes sexuelles commis par le personnel de l’ONU doivent être transférées au Fonds.